11 destinations étonnantes à visiter au Chiapas.

Par Christelle - 7 minutes de lecture

L’état mexicain du Chiapas est célèbre pour l’exubérance de la jungle lacandonne, pour la beauté coloniale de San Cristóbal de las Casas, pour la majesté du canyon du Sumidero et pour les ruines de Palenque, un vestige maya énigmatique qui captive tous ses visiteurs avec sa grande beauté. Cependant, le Chiapas représente bien plus que cela. Il n’est pas exagérer de dire qu’il s’agit de l’un des plus beaux États du Mexique.

Le Chiapas est l’un des plus beaux États du Mexique

Le Chiapas doit être explorer avec un esprit libre et un cœur ouvert. Cet État vous fera tomber amoureux de tout ce qu’il a à offrir, de ses beautés naturelles, de son patrimoine archéologique, de son hospitalité et de ses habitants, de sa nature abondante, de la façon dont elle éveillera vos sens…

Bref, vous l’aurez compris, bien qu’il existe de nombreuses choses à voir et visiter au Chiapas (c’est un État qui possède un grand nombre d’attractions touristiques naturelles, historiques et archéologiques attrayantes), nous avons sélectionnés (avec l’aide du blog Alma de Chiapas) les 11 destinations les plus étonnantes à visiter au Chiapas.

1.Yaxchilán.

C’est une ancienne colonie préhispanique, située dans le nord de l’État. Yaxchilán est une zone archéologique possédant de magnifiques constructions en pierre abritée par la jungle verte, qui semble avoir été suspendue dans le temps, cela vaut vraiment la peine de visiter cet endroit.

2.Toniná.

C’est une autre des grandes zones archéologiques qu’offre le Chiapas et qui gagnera sûrement en notoriété dans quelques années. La zone archéologique est située à 10 kilomètres de la vallée d’Ocosingo au nord-est du Chiapas et est sans aucun doute un endroit où il faut se rendre au voyage au Chiapas. Ici, vous trouverez tout simplement la pyramide la plus haute du Mexique. C’est un site de découverte récente avec encore beaucoup de données inconnues, mais on qu’il s’agissait de l’une des plus grandes villes mayas, grande rivale de Palenque.

Lors d’une visite à Toniná, vous devez concentrer votre attention sur le style et le réalisme de son architecture. Les images du monstre du pays des civilisations anciennes, de leurs divinités aquatiques, des oiseaux célestes et des dragons des enfers. L’Autel des sacrifices, le Palais des Grecas, la fresque des Quatre Âges, la statue rougeâtre de Tzotz Choj, le Temple du Monstre de Terre, bref, cette zone archéologique vous surprendra.

3. Oxkintok et Mayapán.

Ce sont deux villes archéologiques du Chiapas qui rivalisent d’architecture avec Uxmal et Chichén Itzá. Avec leur rénovation, elles deviennent d’excellentes zones à visiter sans avoir à supporter les foules qui se forment autour des villes susmentionnées. Sans aucun doute, elles font partie de ces destinations qui n’attendent que vous pour découvrir les secrets qu’elles vous réservent.

4. Palenque

Cette ville archéologique très importante est l’une des destinations incontournables à visiter au Chiapas. Située dans le nord-est de l’état, à environ 290 kilomètres de Tuxtla Gutiérrez, Palenque est considérée comme l’une des villes les plus importantes du monde maya, et l’un des joyaux touristiques du Mexique en général.

5. Tenam Puente.

Sur la grande montagne de la municipalité de Comitán, les Mayas ont construit la grande pyramide de Tenam Puente. C’était une zone stratégique car sa vue domine la plaine de Comiteca qui s’étend même jusqu’aux célèbres lacs de Montebello. Près de 2 kilomètres carrés de zone archéologique, où la religiosité est affichée à grande échelle.

6. Biosphère de la réserve de La Encrucijada.

Un endroit tout simplement surréaliste et à ne pas manquer si vous souhaitez visiter le Chiapas. La réserve de biosphère de La Encrucijada, avec près de 145 000 hectares, possède des mangroves de 35 mètres de haut qui forment des canaux d’une beauté indescriptible habités par des crocodiles et des alligators. C’est aussi l’un des derniers sanctuaires du jaguar et possède un grand nombre d’animaux sauvages avec de nombreux oiseaux, tels que les hérons et les spatules rosées.

7. Canyon du Rio la Venta.

La Venta est une entrée pour ainsi dire appartenant à la réserve d’Ocote, à seulement 45 minutes au nord de Tuxtla. Ce canyon est également connu sous le nom de « El Sagrado », en partie car des vestiges d’anciennes civilisations préhispaniques ont également été trouvés sur les parois de ce canyon. Une fracture géologique de parois verticales, de cavernes, de rapides et de cascades s’étend de la cascade «El Aguacero» au réservoir du barrage de Malpaso. La rivière du même nom y passe, qui s’étend sur plus de 80 kilomètres. Sa formation est similaire à celle du Sumidero.

La venta est parfaite pour ceux qui aiment les sports extrêmes, puisque ses 80 km de parcours naturel le rendent parfait pour la randonnée et le camping, mais également pour des aventures extrêmes, comme l’escalade et le canyoning, car c’est l’une des branches les plus riches de la rivière Grijalva qui serpente entre les parois de ce canyon d’une hauteur pouvant atteindre 400 mètres. Les voyageurs y trouveront des chutes d’eau et des grottes qui ont servi d’enceinte funéraire aux anciens colons. La flore et la faune de cet endroit sont bien sûr également impressionnantes car vous pouvez voir des jaguars, des cerfs de Virginie et des crocodiles.

8. Réserve de biosphère de Lacantún et La Sepultura. 

Une autre des réserves écologiques dont dispose l’État est celle de « La Biosfera de Lancantún », située dans la municipalité d’Ocosingo. L’accès à la réserve se fait par des chemins de terre, par avion ou par bateau sur la rivière Usumacinta.

9. Chutes d’Agua Azul et de Misol-Ha.

Au milieu de la jungle et très proches les uns des autres se trouvent «Las Cascadas de Agua Azul» et  la cascade «Misol-Ha» . Les premières sont un endroit spectaculaire, l’un des meilleurs endroits recommandés pour pratiquer la photographie, la randonnée, le camping et d’autres activités de plein air. Vous y trouverez également des objets d’artisanats régionaux. Misol-Ha n’a rien a envier à Agua Azul. Il s’agit d’un impressionnant rideau d’eau qui, vu de l’arrière, vous donnera envie d’y revenir l’année suivante. De part son environnement naturel agréable et la facilité de son accès, cette attraction possède tous les éléments pour réaliser des activités d’écotourisme. Il peut également être le point de départ pour visiter d’autres points d’intérêt dans la même région, tels que la ZA de Palenque et Toniná.

10. Lagunas de Montebello.

C’est un parc national dont vous ne pouvez même pas imaginer la beauté. Si vous aimez la photographie, le camping, la randonnée et les activités à la campagne, c’est l’endroit idéal. L’aventure atteint son apogée lorsque vous traversez la frontière naturelle avec le Guatemala avec des radeaux en bois.

11. Canyon de Sumidero.

Ce spectacle naturel qui se trouve dans la capitale de l’État est quelque chose que vous ne pouvez pas manquer lors que vous voyagez au Chiapas. Du haut du canyon ou au bord de l’eau à bord d’un bateau qui vous emmène voir des choses impressionnantes pendant un voyage de 15 kilomètres au milieu de ses murailles de plus de mille mètres de haut, vous découvrirez des merveilles naturelles inédites, comme la cascade de «l’arbre de Noël», la Grotte des Couleurs et  Le Sanctuaire des Zopilotes.

Il y a encore plus de destinations qui n’attendent que vous, alors ne réfléchissez pas à deux fois et voyagez à Chiapas.